Tout savoir sur le Department of Homeland Security (DHS)

Le Department of Homeland Security, qui signifie en français département de la sécurité intérieure, a une fonction essentielle dans la régulation des flux migratoires et la surveillance aux frontières des États-Unis. Faisons le point ici sur le seul organisme apte à délivrer l’ESTA, l’autorisation de voyage vers les États-Unis.
 

Les missions du Departement of Homeland Security

Le département de la sécurité intérieure des États-Unis est né en 2002 sous l’administration du président Bush, suite aux terribles attaques terroristes du 11 septembre 2001. Comme son nom l’indique, sa mission principale s’articule autour de l’organisation et le maintien de la sécurité sur le territoire américain. Pour une efficacité optimale, le DHS est lui-même divisé en une dizaine d’agences fédérales avec chacune des missions spécifiques, tel que :

  • les gardes-côtes ;
  • les services douaniers ;
  • l’agence de veille en matière de cyber-sécurité ;
  • l’agence fédérale des situations d’urgence ;
  • les services secrets.

Par ailleurs, le département de la sécurité intérieure gère également l’organisation fédérale U.S. Customs and Border Protection (Service des douanes et de la police des États-Unis). Cette dernière gère notamment le programme d’exemption de visa, appelé aussi Visa Waiver Program, permettant aux citoyens de 38 pays de se rendre sur le sol américain, grâce à l’autorisation ESTA.
 

Département de sécurité intérieure : délivrance de l’ESTA

Le department of Homeland Security, basé à Washington D.C, est le seul organisme officiel habilité à délivrer le formulaire ESTA aux voyageurs souhaitant se rendre aux USA sans visa.

Toutefois, le département de la sécurité intérieure ne donne pas l’ESTA à n’importe qui. Dans le cadre de la politique sur l’immigration mise en place par le gouvernement américain, l’agence doit en effet s’assurer que le candidat ne présente aucun risque pour la sécurité intérieure des États-Unis. Pour cela, le bureau fédéral américain a instauré plusieurs conditions d'admissibilité à l’ESTA, en voici la liste :

  • être ressortissant d’un des 38 pays membre du VWP (Visa Waiver Program) ;
  • disposer d’un passeport biométrique ou électronique en cours de validité ;
  • séjourner au maximum 90 jours consécutifs sur le territoire américain ;
  • ne pas s’être rendu dans les pays suivants après le 01 mars 2011 : Irak, Iran, Syrie, Libye, Soudan et Somalie.  

Si le voyageur respecte ces critères, il peut formuler une demande d’ESTA en ligne auprès du Department of Homeland Security. Cette procédure prendra la forme d’un questionnaire à remplir sur le site officiel de l’U.S. Customs and Border Protection.

Le questionnaire ESTA

Le questionnaire ESTA établi par le Department of Homeland Security est composé de plusieurs champs à renseigner sur l’état-civil (nom, prénom, adresse, date de naissance, etc.), le passeport et se termine par une série de questions fermées (oui/non) concernant le comportement du voyageur aux États-Unis, son passé juridique et son état de santé. En fonction de ces réponses, le département de la sécurité intérieure sera apte à vous fournir l’autorisation ESTA ou non.

Veillez à répondre honnêtement aux questions posées dans le formulaire, en effet, vous serez quoi qu’il arrive soumis à un contrôle à votre arrivée à l’aéroport de la part des agents des services douaniers et de l'immigration, dépendant du Department of Homeland Security. S’ils s’aperçoivent que vous avez menti sur certaines questions, ils sont tout à fait en droit de refuser votre accès sur le sol américain.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.