Définition de l’ESTA et généralités

Un voyage aux États-Unis est le rêve de nombreuses personnes. Los Angeles, New-York, les grands parcs nationaux font partie des endroits prisés pour les voyageurs souhaitant réaliser leur rêve américain.

Cependant, se rendre sur le sol américain requiert d’obtenir une autorisation de voyage officielle délivrée par les autorités américaines. Elle se traduit généralement par un ESTA (dont nous allons parcourir la définition) , mais pour les cas spécifiques et/ou les voyages de plus de trois mois, par un visa.

Dans cet article complet, nous allons nous intéresser à la première autorisation : l’ESTA dans le but de le définir et de donner toutes les informations à son propos, comme les critères d’obtention ou encore sa période de validité.
 

L’autorisation ESTA : une définition complète

Définition de l’ESTA : L’ESTA, ou autorisation ESTA, est l’acronyme d’Electronic System for Travel Authorization, que l’on peut définir en français comme le système électronique d’autorisation de voyage. Cette autorisation de voyage pour les États-Unis est délivrée par une autorité américaine bien spécifique : le U.S. Customs and Border Protection, qui fait partie du département de la sécurité intérieure américaine (U.S. Department of Homeland Security).

L’ESTA permet à son détenteur de se rendre sur le territoire américain durant une période bien déterminée de 90 jours consécutifs maximum, sans devoir faire une demande de visa à l’ambassade américaine ou au consulat des États-Unis.

Différentes conditions sont requises afin de pouvoir obtenir le précieux sésame.
 

Conditions d’obtention de l’ESTA

Il faut correspondre à différents critères dans le but d’être autorisé à obtenir une autorisation ESTA. Les principaux critères d’obtention de l’exemption de visa ESTA officiel sont :

  1. être ressortissant/citoyen d’un pays faisant partie du VWP, le Visa Waiver Program. Ce programme a été créé par le gouvernement américain afin de permettre aux citoyens de certains pays de voyager aux USA sans devoir faire de demande de visa. 38 pays font pour le moment partie du Visa Waiver Program : Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Pays-Bas, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Taïwan ;
     
  2. le voyage doit être touristique, d’affaires ou de transit et doit avoir une durée de moins de 90 jours consécutifs (il sera demandé de présenter les billets aller/retour) ;
     
  3. le passeport biométrique ou électronique doit être toujours valide et sa durée de validité doit couvrir tout le voyage aux USA ;
     
  4. le demandeur ne doit pas avoir visité l’Iran, l’Irak, la Somalie, le Yémen ou encore le Soudan après le 1er mars 2011.
     

Définir la procédure d’obtention de l’ESTA

Comme expliqué précédemment dans la définition de l’ESTA, il n’est pas nécessaire de se rendre à l’ambassade des États-Unis afin d’obtenir ce document. En effet, l’ESTA est défini comme électronique, il faut donc la commander sur le net.

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • vous rendre sur le site officiel des autorités américaines et remplir le formulaire en ligne de demande ESTA ;
  • faire appel à un site indépendant qui complètera le document à votre place et vérifiera les données afin de ne laisser aucune erreur passer (obtenir un ESTA français).

Plusieurs données vous seront demandées, par rapport à vous (nom et prénom, date et lieu de naissance, etc.) et par rapport à votre passeport électronique ou biométrique (date d’expiration, date et lieu de délivrance, etc.). Un questionnaire devra également être complété afin de déterminer si vous ne représentez pas une menace pour les États-Unis d’Amérique. La demande sera validée suite à la validation du paiement.

Une fois obtenu, l’ESTA a une durée de validité de deux ans durant laquelle il est possible de réaliser différents séjours aux USA. Il perd sa validité le jour de sa date d’expiration, ou lorsque le passeport auquel il est lié expire.

Si vous avez toujours des questions à propos de la définition de l’ESTA, n’hésitez pas à nous contacter ou encore à parcourir le site pour plus d'informations.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.