Déclaration ESTA, les 6 informations essentielles

Avant de voyager aux USA, ou de simplement transiter par le pays, il faut impérativement savoir si une déclaration ESTA est requise. Suivez notre guide complet pour tout savoir à ce sujet.
 

Qu’est-ce que la déclaration ESTA ?

L’ESTA est l’acronyme de “Electronic System for Travel Authorization” (système électronique d’autorisation de voyage). Il s’agit d’une autorisation que doivent obligatoirement posséder une certaine catégorie de voyageurs désirant se rendre aux États-Unis par voie aérienne ou maritime, pour un séjour touristique ou un voyage d’affaires n’excédant pas 90 jours, mais également pour un simple transit. Mis en place le 12 janvier 2009 par le gouvernement américain, la déclaration ESTA a pour but de faciliter les démarches administratives des voyageurs en les exemptant d’une demande de visa traditionnel.
 

Qui est concerné par la déclaration ESTA ?

Sont éligibles à la déclaration ESTA tous les ressortissants étrangers dont le passeport a été émis par un pays participant au Visa Waiver Program (VWP) dont voici la liste des 38 pays membres:

Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taiwan.

Il faut obligatoirement que le voyageur soit en possession d’un passeport valide, qui soit biométrique ou électronique, pour pouvoir faire sa déclaration ESTA.

Le fait que le voyageur soit en possession d’une autorisation ESTA valide sera vérifié dès l’enregistrement par la compagnie aérienne ou maritime choisie pour se rendre aux États-Unis (s’assurer que celle-ci soit agréée par le gouvernement américain).
 

Comment faire une demande grâce au formulaire ESTA ?

Créé en partie afin de désengorger les ambassades américaines submergées de demandes de visas touristiques, la demande de déclaration ESTA se fait exclusivement en ligne, sur le site officiel du gouvernement américain (U.S. Customs and Border Protection) ou sur le site d’un prestataire privé comme celui de notre partenaire. Il est demandé au voyageur d’y compléter le formulaire ESTA divisé en plusieurs parties.

La première est réservée à l’état-civil ainsi qu’aux informations personnelles (nom, prénom, date et lieu de naissance, numéro de passeport). La deuxième partie est relative aux données propres au voyage, telles que le lieu de résidence durant le séjour, les coordonnées d’un contact aux USA, etc. Enfin, la dernière partie se compose d’une série de questions fermées (oui et non sont donc les seules réponses possibles) sur les antécédents du voyageur ainsi que sur la possible menace qu’il représente pour la sécurité des États-Unis d’Amérique. Même si certaines questions peuvent prêter à sourire, il est conseillé de remplir sa déclaration ESTA de la façon la plus honnête possible afin d’éviter tout problème ultérieur et d’être passible de poursuites une fois aux USA. Dès que tous les champs du formulaire ESTA sont remplis et vérifiés, il faut enregistrer une carte de crédit afin de s'acquitter des frais de dossier et soumettre sa demande.

Il ne reste plus qu’à attendre la réponse qui intervient sous 72 h. Précisons que les autorités américaines ne s'embarrassent pas de contacter les voyageurs, ce sont à eux de retourner sur le portail pour vérifier l’avancée de leur demande. Si le voyageur fait appel aux services d’un prestataire privé, comme notre partenaire, il doit simplement remplir un questionnaire simplifié. Une équipe de professionnels prendra alors le relai et s'occupera de toutes les démarches pour lui.
 

Quel est le prix d’une demande d’autorisation ESTA ?

Les voyageurs pouvant prétendre à la déclaration ESTA sont avantagés par rapport à ceux devant faire une demande de visa touristique traditionnel. Le coût de la procédure est, en effet, bien moins élevé que celui d’un visa. Le montant est de 14 $ si la déclaration ESTA est approuvée. En cas de refus, le voyageur ne doit s'acquitter que des frais d’étude de son dossier qui s'élève à 4 $. Si le voyageur passe par une société privée pour remplir son formulaire ESTA, des frais supplémentaires lui seront facturés pour le service personnalisé, l'accès à un service client et le suivi de sa commande.
 

Durée de validité de la déclaration ESTA

Une déclaration ESTA est valable deux ans dans la limite de la date d’expiration du passeport. Un nouveau formulaire ESTA devra être rempli si le voyageur a un nouveau passeport ou si ses informations personnelles ont changé.

Le nombre de voyages aux États-Unis n’est pas limité pendant la période de validité de l’ESTA. Il est important de noter que l’obtention de l'ESTA ne garantit pas l’entrée sur le sol américain. Ce sont les agents du U.S. Customs and Border Protection (l’équivalent de la douane en France) qui reçoivent et autorisent les voyageurs à pénétrer sur le territoire des États-Unis d’Amérique.
 

Que faire en cas de refus ?

Un refus des autorités américaines d'attribuer l’ESTA à un voyageur ne signifie pas que ce dernier n’a pas le droit d’effectuer un séjour aux États-Unis. Cela veut simplement dire qu’il ne correspond pas aux critères imposés par la sécurité intérieure américaine dans le cadre du Visa Waiver Program. Il doit alors entrer en contact avec le consulat ou l'ambassade américaine dont il dépend afin d’engager une procédure de demande de visa.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.